Les éditeurs ne vont pas être ravis.

La dernière grande caractéristique de Google Chrome était le mode sombre dans les versions 73 et 74, et la version 75 n’a pas apporté beaucoup de nouveautés, mais Chrome 76, en beta aujourd’hui, a quelques fonctionnalités insidieuses dont vous aimeriez peut-être prendre connaissance.

Alors qu’Adobe Flash ne disparaîtra pas avant 2020 et a été bloqué d’une manière ou d’une autre par tous les principaux navigateurs depuis plusieurs années, la version Chrome 76 fait un pas de plus. Non seulement les éléments Flash individuels sont bloqués par défaut, mais toute la fonctionnalité du navigateur est maintenant désactivée par défaut également. Si vous optez pour la version beta et passez à chrome://settings/content/flash, vous devriez voir le petit paramètre « Ask First » désactivé au lieu d’être activé, selon 9to5Google.

Un autre ajustement quelque peu dissimulé : Le développeur de Google Chrome Paul Irish affirme que les sites Web ne seront plus capables de détecter quand votre navigateur Chrome est en mode Incognito. Cela va être pénible pour des éditeurs comme The New York Times, qui utilisent ces systèmes de détection pour vous empêcher de lire un nombre infini d’articles gratuits – et vous inciter à payer pour un abonnement.

Il y a aussi une amélioration intrigante pour le mode sombre lui-même. Désormais, les développeurs Web peuvent programmer leurs sites pour qu’ils affichent automatiquement une version sombre de leur site Web lorsqu’ils voient votre navigateur en mode sombre, en y ajoutant apparemment un peu de code supplémentaire.

La sortie stable (non-beta) de la version Chrome 76 est provisoirement prévue pour le 30 juillet. Vous pouvez lire plus d’informations sur les changements supplémentaires dans le post du blog Chromium de Google.