L’objectif d’une publicité est de promouvoir une entreprise que ce soit par des médias de masses (TV, Radio, Presse écrite, Affichage urbain) ou que ce soit par une publicité plus ciblée hors médias (Flyers, distribution adressée, sponsoring, publicité sur les lieux de ventes) ou même une publicité digitale (réseaux sociaux, e-mailing, achats d’espace dans les sites internet, via les ad serveurs ou via affiliation).

1. Média de masse :

Télévision nationale :

Ce mode de publicité à pour principal avantage de couvrir l’ensemble du territoire national mais les tarifs sont proportionnels à l’étendue de sa couverture.

Il y a dix chaînes à diffusion hertzienne au Maroc dont deux privées (Medi1 et 2M) Les autres chaînes satellitaires ont pour principal public les Marocains résidents à l’étranger et n’ont donc pas un impact imposant sur la publicité nationale. Les huit chaînes public sont : Al Aoula, Laayoune TV, Arryadia, Athaqafia, Al maghribia, Assadissa, Aflam TV, Tamazigh

Les tarifs pour Al Aoula pour un spot de 30 secondes commencent à 300 dirhams pour les heures creuses, mais comptez 20 000 ou 30 000 dirhams pour le même spot s’il est diffusé entre 20:30 et 21:30. Les tarifs pendant l’émission « Lalla Laaroussa » dépassent ces valeurs. Quant au prix d’un spot pendant la période de rupture du jeûne pendant le mois de ramadan, il se situe entre 70 000 et 127 000 dirhams pour 2M, le prix des packages atteignent 770 000 dirhams pendant le même mois sacré.

Radio national :

Que ce soit une radio FM/AM ou carrément une webradio, le nombre des radios disponible à l’écoute sur le territoire national est plus important que celui des chaînes de télévision. Les différentes radios disponibles sont :

MedRadio, Chada FM, Medi1Radio, Radio Mars, Aswat, Sawa, Hit Radio, MFM, Radio2M, Atlantic, Mohammed6 coran, Medina FM…

Les tarifs des spots de publicité pour chaine inter par exemple commencent à 600 dirhams hors taxe au-delà de 01:00 et plafonnent à 2800 dirhams hors taxe entre 09:01 et 12:00

Pour plus d’informations sur la grille tarifaire des publicités concernant les radios et les télévisions Marocaines, veuillez vous rendre sur ce lien :

Tarifs SNRT: http://www.snrt-publicite.ma/regie_tarifs_chaines.php

2. Affichage urbain :

Panneaux publicitaires :

Panneau publicitaire au Maroc (OREO)

Couvrant les grands axes routiers, ils ont pour principale avantage de captiver le regard des automobilistes puisque la majorité d’entre eux sont situés dans les feux rouges.

Le prix de la location des panneaux varie d’une ville à l’autre, mais une taxe communale a fait grimper leurs tarifs à 60.000 dirhams par an dans la ville de Rabat par exemple

Façades des immeubles :

La surface d’un immeuble est bien plus grande que celle d’un panneau publicitaire et par conséquent les prix de location annuel des annonceurs aux agences de communication est exorbitant 500 000 dirhams est monnaie courante dans ce domaine voir même 2 millions de dirhams si l’immeuble en question est bien positionné.

Des coûts plus modiques existent cependant pour les abribus, les panneaux sucettes, Kakemono et varient toujours selon l’emplacement et la taille du moyen publicitaire.

Affichage mobile :

Tramway (Pub de CIH Bank)

L’affichage mobile urbain peut prendre plusieurs formes : habillage tramway, habillage bus, habillage de taxi, véhicules personnalisés, camion trièdre et tricycle. Le tarif commence à 400 dirhams par jour pour la location d’un tricycle à propulsion humaine et peuvent atteindre 10 millions par an pour la location d’un affichage sur une ligne de tramway à Casablanca

3. Publicité ciblée :

Flyers :

La méthode classique qui permet de couvrir une zone géographique particulière.

Le prix commence à moins de 14 centimes hors taxe pour les grosses quantités.

La distribution des flyers est une tâche à ne pas négliger, une planification doit être faite en amont pour savoir si où leurs impacts sera plus puissant selon le domaine d’activité de l’entreprise en question. Les lieux les plus prisés par la distribution sont :

Porte à porte, main à main, entrée des concerts et des théâtres, les bâtiments liés à l’éducation (université, campus et lycée), festival ou événement culturel, lieux publics (gares, rues, cafés)…

Vous pouvez faire appel à un distributeur professionnel pour vous concentrez sur des activités relatives à votre entreprise

Marketing direct :

La distribution adressée se distingue de la distribution non adressée par le faite que les adresses choisies pour y déposer les flyers ou les lettres sont connues pour déjà avoir un intérêt pour le produit en question en se réfèrent à une base de données déjà établie par l’entreprise même ou acheté à un prestataire.

Publicité sur lieu de vente :

Une publicité sur les lieux de vente à pour principale avantage que les clients présents sur les lieux sont déjà des clients potentiels car ils sont déjà intéressés par l’activité du lieu de manifestation. Donc un simple sponsoring ou affichage de roll-up ou de stand peux les transformer en de fidèles clients (exemple: Marjane).

Journaux et magazines :

Les journaux et les magazines peuvent être considérés comme une publicité ciblée uniquement si la publicité est en symbiose avec le sujet principal de cette même presse écrite

4. Publicité digitale :

Réseaux sociaux :

Du géant Jumia au petit snack du coin, personne n’échappe aux réseaux sociaux qui permettent un ciblage très précis du client selon son âge, son genre, son lieu de résidence et surtout : ses centres d’intérêts. Les sociétés vont même jusqu’à promouvoir leurs produits directement avec les célébrités les plus connues sur les réseaux sociaux. L’un des exemples les plus flagrants de ce business est l’enfant Ryan qui valait neuf millions d’euros à six ans ! Classé la huitième position des youtubeurs les mieux payés au monde selon Forbes.

Facebook Ads:

Il faudra compter 100 dh sur facebook pour atteindre entre 500 et 3000 personnes au Maroc, tout dépend du degré de pertinence de votre ciblage.

YouTube :

L’avantage principale de la publicité sur youtube est que vous pouvez uniquement payer si le l’utilisateur clique sur le lien ou regarde votre annonce plus de 30 secondes. Comptez environ 3000 dirhams pour 5000 vues

Instagram :

Facebook et instagram ont un coût quasiment similaire, la différence réside dont la tanche d’âge majoritaire, entre 18 et 34 ans pour instagram et entre 25 et 44 ans pour facebook.

E-mail :

L’e-mailing consiste à envoyer des emails vers son ancienne base de donnés client ou à acheter une base de donné d’un prestataire mais les e-mails risquent d’être inactifs ou vos e-mails peuvent atterrir dans la section réservée au spam.

Vous pouvez également faire appel à une agence digitale pour gérer votre marketing en ligne.

5. Affichage dans les médias web :

Google Adwords

Ce canal héberge une publicité en ligne et assure sa diffusion sur les sites web. Son avantages est qu’il fonctionne un peu comme youtube, il peut devenir payant uniquement si le nombre d’impressions ou de vues dépasse certains millions, mais comptez entre 1300 et 3000$ pour 100 millions d’impressions.

SEM/SEO :

Search engine marketing ou search engine optimization (SEO), il peut être un moyen gratuit si vous référencer pertinemment les mots clés avec lesquels les utilisateurs peuvent vous trouver, cependant vous pouvez aussi investir pour que votre site apparait en premier lieu sur les moteurs de recherches.

Application :

Des accords directs peuvent naître entre une société et le développeur d’une application pour que ses produits apparaissent d’une manière ostentatoire sur l’application mobile. Les tarifs varient selon l’application.

Le marché publicitaire au Maroc:

Le groupement des annonceurs marocains (GAM) a indiqué que l’année de 2018 a connu une baisse de 10.8 % pour se situer 5,8 milliards de dirhams !, seuls le digital et la radio réalisent de bonnes performances avec respectivement 10,3 % et 9.5 % . L’effet du boycott et du ralentissement économique se fait ressentir sur l’ensemble des budgets des annonceurs, mais le marché du digital a un avenir prometteur devant lui puisque qu’il risque même de dépasser la part de marché de la presse écrite très prochainement voir même la part d’autres canaux dans un futur pas si lointain même si la télévision dominera encore le haut du podium pendant plusieurs années avec des parts actuelles de 35 % !.

Parts de marché par annonceur au Maroc (source: GAM 2019)

Futur : Connaissance du client et utilisation des data pour optimiser les propositions publicitaires

Que ce soit actuellement par l’implémentation de cookies dans le périphérique de l’utilisateur ou antérieurement par des géants comme google ou facebook, le recueille d’informations sur l’utilisateur ou le client potentiel autorise une connaissance approfondie de l’individu et de modeler la publicité selon l’historique basé sur des années voir des décennies d’analyses et d’observation.